Google

Web

 

 

- Toutes les randos -

 

 

 

 

Cirque de mafate - réunion - VTTLe trou de fer - île de la Réunion - VTTSalazie Réunion VTT

Plaine des Palmistes, site du volcan et rivière des remparts en VTT

Qué qu’on a fait sur nos Spads

La Forêt de Bébour et le trou de fer

Le Volcan 

La rivière des remparts

Hébergements

Accueil Réunion

Ile de la Réunion en VTT

Attention - note aux visiteurs du site concernant les pages "île de la Réunion" : Depuis ce voyage, et selon nos informations, certains passages dans la Rivière des Remparts, le Piton d'Enchaing et la Plaine des Sables pourraient être interdits aux VTT. Nous vous conseillons de vérifier où en est la réglementation avant de partir. Le fait que nous soyions un jour passé en vélo dans ces secteurs ne veut en rien dire que celà soit toujours autorisé. Il n'en reste pas moins qu'il s'agit de superbes itinéraires de randonnées pédestres et c'est pour cette raison que ces pages sont maintenues en ligne.

Pour connaître les mises à jour des itinéraires randonnées et VTT sur l'île Bourbon, rendez-vous à l'adresse suivante : http://reunion-parcnational.fr/Le-territoire-du-Parc.html#cartes-loisirs

Qué qu’on a fait sur nos Spads :

Pour finir le séjour, direction La Plaine des Palmistes toute proche d’un site exceptionnel pour le VTT : le Volcan et la somptueuse rivière des remparts (rien à voir avec la rivière qui coule à Sompt)  qui comblera même les riders les plus blasés …

La Forêt de Bébour et le Trou de Fer :

Liaison : Nous sommes parti de la Plaine des Palmistes en vélo. Il y a 600 m de dénivlé à monter par une route forestière. Il est aussi possible d’y monter en voiture... Pour rejoindre la Forêt, en partant du centre de la Plaine des palmistes, vous prenez la N3 direction St Pierre, vous tournerez à droite direction les remparts environ 300 m après l’office du tourisme de la Plaine des palmistes. Ensuite c’est tout indiqué !

randonnée VTT vers le Trou de FerPetit portage technique qui arrive quand on préfère suivre du PR plutôt que  de la route... Regardez donc cette lutte waterienne.... Le Fourbe a déjà traversé, Wat est encore au début alors qu'ils sont partis en même temps !Petit jeu de croisage entre Fourbe et Fouine...

La rando : Au début, tout va bien, on s’éclate sur le sentier de l’école Normale, il y a pleins de passages sur du bois légèrement glissant, c’est bien amusant ! Après, on passe à des passages techniques très boueux, c’est terrible… Après la Marre (photo ci-dessous ), çà devient un peu moins comique, car c’est parti pour du portage boueux jusqu’au Trou de Fer. Le retour sera le même chemin que l’aller pour ce qui est du portage, nous remonterons à la route forestière par de larges pistes.

Bilan de la rando : Très sympa, toujours technique, toujours beau, toujours du portage.

Forêt de BébourTrou de fer - île de la RéunionForêt de Bébour

C’est pas le North Shore mais le chemin de l’école Normale est bien sympathique avec ses marches et ses passages sur planches. Admirez aussi le Trou de fer dont le superbe point de vue n’est accessible qu’en portage : à éviter si on n’aime pas les bains de boue !

Note gourmande : Lors de la montée, au début de la route forestière, vous verrez pleins de marchands de Goyave-cerises (si c’est la saison), c’est délicieux et pas cher. On peut aussi venir avec ses seaux et payer un forfait pour aller en ramasser autant que l’on veut.

Note intelligente : Ne faites pas comme nous, prenez un antivol ou planquez vos spads pour aller voir le trou de Fer, car porter à l’aller et au retour est tout de même d’un intérêt relativement précaire…

Le Volcan :

Se rendre au départ : De la plaine des Palmistes, prendre la N 3 direction Bourg Murat, puis prendre ensuite la route forestière du volcan. Nous on a fait çà en voiture mais c’est jouable en spad si vous êtes près à vous taper 1200 mètres de positif sur 30 bornes !

.........

Petite balade sur les crêtes surplombant la plaine des sables et entrée de Boss dans la célèbre plaine des Sables

La rando : De la Plaine des sables à Bellecombe, des crêtes au Piton de l’eau, cette rando, c’est que du bonheur… Le taux de portage est acceptable, les chemins sont variés, les paysages irréels, c’est que du tout bon… On enchaîne du très technique puis du un peu plus roulant, vraiment une rando comme on les aime. Mais attention, la lave, çà fait mal! Le Fourbe c’est légèrement coupé le doigt au cours d'une chute par excès d’attaque… Il y a même pas mal de spots autour des chemins mais nous, on n’a pas trop oser sortir par peur d’abîmer le peu de végétation qu’il existe dans ces lieux hostiles… Et puis de toute façon, on a de quoi bien s’amuser sur ce qui est balisé !

.........

.........

Spot pour la Fouine, attention gare au rider sans protections, la lave çà calme .... Au cœur de la plaine des Sables dans un brouillard rendant le lieu quelque peu mystérieux…

......Qui roule sa Bosse ?

......

Vue sur la Rivière de L’Est, ce jour là, on aura vu le lever et le coucher de soleil sur le site du volcan !

L'’énorme galère du jour : Si vous nous connaissez un peu, vous savez que les galères font parties de notre quotidien mais cette fois, la galère fut plus forte que nous, et nous nous sommes résolu à faire demi-tour, un truc que le TS ne fait normalement jamais… Franchement notre galère dans les Cévennes, eh ben elle n’est même pas du niveau de celle-ci !

Pour mieux comprendre ceci mettons nous en situation : A l’origine, on avait décidé de rentrer à la Plaine des Palmistes par un chemin partant du Piton de l’eau. Au bout de 40 minutes de marche sur un chemin au balisage discret, le Boss a sorti la Top 25, on n’avait pas fait 15 % de la distance. Vu qu’il était 16 H30, que la nuit tombe à 18H, c’était mal barré… Ah oui j’oubliais, on n’avait qu’une frontale et quelques réfléchissants, plus d’eau, plus de barres, plus de Bouffe et le téléphone passait pas. La seule solution raisonnable était de rejoindre le piton de l’eau puis de remonter les 250 mètres de positif pour rejoindre la route forestière du volcan. C’est sur cette route, dans un brouillard hallucinant que nous avons retrouvé Mam'Fouine après une bonne heure de roulage de nuit.

Bilan : Je crois que sur ce coup, on a été plus que raisonnable car si on avait continué, on aurait risqué de ce paumer sur un chemin inconnu de nuit. Là au pire quand la nuit est tombée, on était capable de rejoindre le gîte du volcan ou Bourg Murat sans soucis… Je n’évoquerai pas ma pourriture totalement innommable sur cette galère…Encore une fois, on a la preuve que partir correctement équipé était indispensable. Sans lumière, sans de quoi se couvrir un minimum, sans téléphone, la galère aurait été par delà l’immonde !

......

De gauche à droite : Pause avant un retour de nuit, puis dans le brouillard avec 1 pauvre frontale... Et quand on retrouve Mam dans le brouillard venu chercher un TS qui a bien lutté !

Itinéraire : Côté carto, on a opté pour une bonne vieille IGNl top 25 4406RT (piton de la Fournaise), vous pouvez télécharger notre itinéraire en cliquant ci-dessous pour le recopier sur votre carte. La carte IGN est en vente dans la boutique somptoise.

Bilan de la rando : Si le paradis de la rando, du portage, du Free ride et de la galère existe, il doit ressembler à çà…

...

De gauche à droite, Les 4 TSiens : Water – Le Fourbe – La Fouine – Le Boss

La Rivière des Remparts :

Se rendre au départ : De la plaine des Palmistes, prendre la N 3 direction Bourg Murat, puis prendre ensuite la route forestière du volcan. Vous vous arrêtez quand vous voyez le petit parking de la rivière des Remparts.

La rando : Pas grand-chose à dire, ce fut énorme… Bon bien sûr, il ne faut pas oublier que nous sommes à La Réunion, donc on commence par 400 m de négatif en portage, histoire d’aller au fond de la rivière… Et là, c’est parti pour au bas mot 3 heures de rando où on porte relativement peu ! La première moitié, c’est du single track technique où la Fouine se déchire… Tout le monde fait son ou ses PPD (passage par devant), seul le Boss refuse cette option. La Fouine réussit un superbe tout droit direction arbuste, évidement tout le monde se marre… C’est alors qu’un groupe de randonneurs nous croise, ils ont l’air médusé par le fait que tous les membres du TS présents sont explosés devant cette chute Fouinienne. Malheureusement, le Fourbe a mal digéré le cari de la veille et est donc pourri.

On arrive ensuite dans un petit hameau superbe totalement isolé, relié à la côte par un chemin forestier. On se dit que la fin de la rando risque d’être moyenne car on voit que c’est un chemin pour voitures sur la Top 25. Mais il ne faut pas oublier qu’on est à la Réunion et que le dit chemin est en fait réservé aux concurrents du Camel Trophy équipé d’un engin haut sur patte ! C’est un large chemin cailloutu au cœur d’un immense torrent asséché puis çà se termine dans une carrière. Voilà la rivière des remparts c’est fini, direction le bord de mer, où la taille des vagues et la gueule des rochers interdisent toute baignade... Cà me tentait mais c’est tout de même dommage de se noyer le dernier jour des vacances ! Nous voilà donc à Saint-Joseph où nous attendons Mam pour le rapatriement vers la Plaine des Palmistes.

Le retour : Suivre, Saint Pierre puis prendre la N3 direction le Tampon, La Plaine des Cafres, Bourg Murat puis la Plaine des Palmistes (on a mis une grosse heure en Jolly Jumper). Cette option est vivement déconseillée en spad, car il faut monter 1600 mètres de positif sur une route assez chargée. En tout cas, si vous choisissez un retour en spad, prévoyez les frontales !

Itinéraire : Partir du haut de la rivière des remparts et descendre en bas. Il n'y a qu'un chemin visible sur la carte IGN top 25 4406 R. La Carte est en vente dans la boutique somptoise.

Bilan de la rando : Enorme, exceptionnel, dingue, génial, j’adore…

Rivière des remparts à VTT - ïle de la RéunionRivière des remparts à VTT - ïle de la Réunion

… Portage pendant 400m  pour descendre au cœur du paradis… Désolé pour le peu de photos de la rivière des remparts mais un problème de batterie nous a empêché de mitrailler au cours de cette rando ; çà lui donne un petit côté mystérieux… Mais pas besoin de photos pour dire que c'était excellent...

Hébergements  :

Notre camp de base à la Plaine des palmistes on a choisi la case de M. Poiny-Toplan. Grande maison, très bien équipée (lave linge / chauffe eau solaire / barbecue / téléphone…). Il y a 6 chambres et elle peut contenir 12 personnes. En plus, cette maison vaut le détour car l’architecte a du abusé du rhum avant de faire les plans, jamais vu des pièces aussi mal agencées ! L’accueil par la famille Poiny-Toplan est génial ; ils sont très gentils, et assez stylés ma foi, de plus, ils nous ont amené du rhum arrangé et des samousas à notre arrivée. Le seul « défaut » c’est que cette case est un peu loin des commerces, spad ou voiture obligatoire pour bouger (10 min de vélo pour choper les petits commerces).

En plus, pour notre départ, M.  Poiny-Toplan n’a pas été gêné par notre convocation à l’aéroport à 6 H du mat’, il a envoyé sa femme et sa fille faire l’état des lieux à 4 H 30 du mat’. Pour contacter Mr Poiny-Toplan, 02-62-46-07-99. Plus d’infos sur les meublés de tourisme réunionnais www.officesdetourisme-reunion.com mais ne vous fiez pas aux étoiles car je trouve leur appréciation très approximative...

Le dicton Réunio-TSien:Le Trou de Fer, c’est d’enfer… çà sent la banane la vanille et cumin,le TS qui rame, la pourriture du matin…

VTT Réunion