Google

rechercher sur teamsomptois.com

- Toutes les randos -

 

 

MafateLe trou de fer, c'est d'enfer !Salazie

Saint Gilles et le Maïdo en VTT

Qué qu’on a fait sur nos Spads

La Glacière  

La 3T

Plus d’infos sur le VTT près de Saint- Gilles

Hébergements et nourriture

Accueil Réunion

Ile de la Réunion en VTT

Attention - note aux visiteurs du site concernant les pages "île de la Réunion" : Depuis ce voyage, et selon nos informations, certains passages dans la Rivière des Remparts, le Piton d'Enchaing et la Plaine des Sables pourraient être interdits aux VTT. Nous vous conseillons de vérifier où en est la réglementation avant de partir. Le fait que nous soyions un jour passé en vélo dans ces secteurs ne veut en rien dire que celà soit toujours autorisé. Il n'en reste pas moins qu'il s'agit de superbes itinéraires de randonnées pédestres et c'est pour cette raison que ces pages sont maintenues en ligne.

Pour connaître les mises à jour des itinéraires randonnées et VTT sur l'île Bourbon, rendez-vous à l'adresse suivante : http://reunion-parcnational.fr/Le-territoire-du-Parc.html#cartes-loisirs

Qué qu’on a fait sur nos Spads :                

Pour cette première étape réunionnaise, direction Saint-Gilles et le Maïdo. Bien sûr quand on dit Saint Gilles, on pense soleil, Boucan et plongée… Mais sur les hauteurs on trouve un  site exceptionnel, le Maïdo. Du haut de ce site, on découvre Mafate dans toute sa splendeur…  Un surplomb de plus de 1000 mètres sur ce cirque, çà vaut le détour... Pour moi, cette vue est une, sinon la, plus belle vue du monde... On a  donc fait, entre le Maïdo et Saint-Gilles, 2 randonnées  à profil descendant, une avec notre bonne vieille Top 25 et une autre avec un parcours du magasin local, 3 athlon. Globalement, il n'est pas évident de créér son propre itinéraire lorque l'on ne connait pas le coin !

La Foireusienne Glacière.

La montée : on a pris notre joli jumper qui nous a conduit jusqu’au Maïdo. Notons qu’il est judicieux de prendre le temps d’aller voir la vue sur Mafate, je crois que çà vaut le détour… Les courageux peuvent monter les 2000 mètres de positif par la route mais ils risquent d’être déçus par la descente s’ils suivent notre itinéraire…

La rando : Direction la glacière, le début est technique mais çà roule, çà monte, le paysage est superbe, tout va bien. L’arrivée sur la glacière et la descente vers la route forestière se transforment en énorme séance de portage très très longue !  En plus j’explose mes chaussures neuves en les coupant sur la lave ! Bon après cette immense gal-ère-glacière (ce n’est pas drôle, j’en suis conscient), on prend la route forestière pour rejoindre les pistes VTT. Là, c’est sympa pendant quelques minutes, on découvre des purs chemins, on fait connaissance avec les miroirs (terre ultra glissante sur laquelle la seule solution est de ne rien toucher si on ne veut pas finir par terre…). Ce bonheur fut court, car on a vite paumé les pistes puisque le balisage est ultra foireux. Et puis de toute façon, il n’y a plus aucun balisage entre petite France et Saint Gilles les bains, on a donc fait 1000 mètres de négatif par la route car l’heure tournait et suivre une top 25 là bas, c’est loin d’être du gâteau…

Le Boss direction la glacière ou la galère, quand çà roule encore…Un Boss, un Fourbe et un Water à 2000 mètres d’altitude avec au fond Saint-Gilles et l’océan…

Itinéraire : Aller à la glacière sur un spad je ne le conseille pas. Il y a pas mal de pistes au dessus de Petite France mais les dénivelés sont loin d’être énormes !

Bilan : A la Réunion, les chemins de randonnées pédestres tu éviteras et le chemin VTT tu ne pourras pas suivre… Jamais vu un balisage VTT aussi foireux, les boucles se croisent, se recroisent, s’arrêtent n’importe où… Est-ce à cause de la végétation qui pousse comme une dingue, est-ce une technique pour payer les guides locaux ?!

Un Boss au milieu de la beauté naturelle (Ok j’suis vraiment pas en forme pour les commentaires…)autoportrait Fouinien, Notez la pause de penseur, le placement habile de ses sponsors, Badoit et décathlon…

La 3 T :

« Le principe est simple, tu donnes 18 euros et on te monte au départ de la rando. Là tu n’as plus qu’à suivre les panneaux 3 T »… Ceci est la rando ZEN aménagée par le magasin local. On se tape quasi 2000 mètres de négatif mais franchement seuls les 400 derniers mètres dans les champs de canne  à sucre valent le détour !

La montée et le départ : Un joli Jumper de 3 Athlon nous monte jusque sous le Maïdo et nous lâche sur une route forestière et là on a un petit road book à suivre et aussi des petits panneaux… Bon, j’en dis pas plus car de toute façon cette rando n’a rien qui déchire...

C'est pas beau une Fouine !Larges chemins...

La descente : On fait un paquet de kilomètres sur une piste avec de grands virages, c’est du tout à la glisse… Le paysage est superbe mais  on se dit qu’heureusement qu’on n’a pas pédalé pour monter faire çà car c’est loin d’être exceptionnel… On enchaîne avec pas mal de petites routes, le décor rappelle étrangement le massif central… Puis on finit par du pur single track dans les champs de canne, là c’est top, on se tape de bonnes attaques, enfin on commence à prendre un réel plaisir.

Le Fourbe a son fourbi sur le dos mais n’est point fourbu à côté du Boss qu’il est en train de fourber !VTT dans les champs de canne à Saint GillesQuel plaisir de trajecter au milieu des champs de canne mais attention aux micro-coupures, çà fouette la canne !

Itinéraire : Payez 18 euros (avec la montée) au 3 athlon de Saint Gilles ou cherchez le départ quelque part sur une route forestière quelques bornes avant le Maïdo.

Bilan de la rando : Pas du tout technique, très beaux paysages, seuls les 350 derniers mètres de dénivelés dans les champs de canne sont réellement intéressants. Le problème, c’est que si tu ne suis pas un chemin balisé pour lequel tu as payé et ben tu peux toujours pédaler pour trouver un bon enchaînement !

Note Culinaire Waterienne sur la canne à sucre: la canne c’est très bon à sucer, mais éviter du pas mûr ou du pourri, car là çà devient pas terrible !

Plus d’infos sur Saint Gilles :

La télénavette : système de remontée bien connu  par minibus entre Petite France et le Maïdo. Bien si on n’a pas amené son matériel sur place et si on n’a personne pour être transporté. A faire si on aime que la descente et qu’on n’est pas un fan de rando. Plus d’infos sur www.telenavette.com.

les magasins 3 Athlon : Il y en a un à Saint Gilles. L’accueil y est très sympa et ils ont du bon matos, et en plus, ils ont réparé ma manivelle pour pas un centime d’euro. C’est eux qui s’occupent de la rando 3T. Plus d’infos sur leur site http://perso.wanadoo.fr/3athloncycles/. Le hic à La Réunion, c’est que c’est loin, et donc les pièces de détail sont difficiles à trouver. Pensez par exemple à emmener un stock de T-bones formula ou faites comme le Boss à la rivière des remparts, fabriquez en un en bois !

Hébergements et Bouffe :

Côté hébergement :

senteur vanille ou un petit coin de paradis...

On a opté pour Senteur Vanille à  15 minutes à pied de la plage de Boucan et à 7 minutes de Saint Gilles en voiture (pardon en Jolly jumperl’habitué du langage somptois aura compris que nous avions loué un Citroën Jumper…je n’évoquerai pas ici le fait que nous avons détruit la culasse de ce dernier). On peut y louer des bungalows ou des chalets au milieu de 6 hectares d’un verger de mangues. Franchement c’est super beau à la limite du très luxueux pour un Somptois. On peut déguster sur place des noix de coco ou des mangues. Bref, on n’est pas loin du paradis sur terre quand on sait que la magnifique plage de Boucan est à quelques mètres de la plantation...

Comptez environ 25 euros par nuit et par personne (variable en fonction de la durée et du nombre de personnes). Contactez madame Law-Yat, qui vous réservera un accueil génial, au 02-62-24-04-88 ou sur www.senteurvanille.com ou senteurvanille[at]wanadoo.fr, voilà j’ai tout dit.

 

Plus d’infos sur les meublés de tourisme réunionnais www.officesdetourisme-reunion.com, mais franchement senteur vanille c’est totalement parfait!

Côté nourriture  :

Conseils au p’tit jeun’s heureux de vivre qui fait ses courses: Les produits métropolitains (métros) tu éviteras et un tas d’économies tu feras (évitez les céréales et les laitages métros. Prendre plutôt les marques locales, car tout ce qui est importé est ultra cher). Le top, c’est un bon rougail saucisse, un gâteau patate et quelques fruits de saison sans oublier un p’tit rhum arrangé ou une dodo (la bière locale). Si tu es un jeun’s cuistot, contactes le Boss pour n’importe quelle recette réunionnaise, c’est lui qui nous a fait la cuisine pendant les 3 semaines !

P’tits restos : Saint Gilles, c’est la station balnéaire, alors c’est plus cher qu’ailleurs mais  vous pouvez trouver  des endroits où manger créole pour 12 euros. Nous, Y en a un qu’on aime bien mais c’est trop dur à expliquer alors faudra chercher, mais il existe un guide vachement bien qui s’appelle le Routard (www.routard.com) pour avoir des infos sur ce genre de truc !

Notons qu’à Saint-Gilles les bains, sur le port (à côté de corail plongée), il y a le meilleur boulanger de toute l’île. Il fait pleins de sortes de pains vraiment excellents !

Le dicton Réunio-TSien : La Dodo lé là… Le TS lé pas là…

Nb: vraiment désolé de ce titre pas top