Du Chazelet au pied du massif des Cerces par le col du Galibier

entre Pramailler et le lac du Pontet en VTT

Pour cette deuxième étape, contrairement à nos habitudes, nous avons roulé sur pas mal de petites routes notemment pour franchir le col du Galibier. Avant les 8 km de cette montée mythique pour les routiers, nous avons commencé la journée par rouler de villages en villages : Le Chazelet, Les Terrasses, Ventelon... Après cette session où le vélo roule tout seul, on a attaqué un sentier qui monte parfois raide et où il faut donc un peu porter. Une fois passé le petit col, un sentier à flan de montagne nous a emmèné au lac du Pontet puis sur la route montant au col du Lautaret.

Vu sur les Fréaux du ChazeletVers Pramailler

 VTTPlatedirection le lac Pontet

direction le lac Pontetcol du Lautaret en VTT

La route pour monter au Lautaret est très empruntée et on l'a donc rapidement quitté pour le GR qui la surplombe. C'est un chouette sentier qui passe bien sur le vélo avec un petit aménagement bois des plus roulants sur une partie marécageuse. Au Lautaret, on a retrouvé la voiture laissée par la Fouine avec dans le coffre tout ce qu'il nous falait en nourriture et matériel de bivouac.

lac du pontet en VTTcol du Lautaret en VTT

Après avoir bien chargé les sacs, c'est parti pour quelques centaines de mètres de dénivelé et environ 8 km de montée au col du Galibier. Cette session routière se fait en douceur pour arriver au sommet de ce col plutôt touristique. Les petits malins qui pourraient avoir envie de prendre le tunnel pour ne pas se taper l'intégralité de la montée ne pourront pas le faire car il est interdit aux vélos.... Et puis çà pourrait vous faire louper un spot plutôt sympathique.

col du Galibierdescente en VTT du Galibier côté nord

massif des Cerces en VTTmassif des Cerces en VTT

En haut du Galibier, j'ai aperçu un chemin plutôt raide d'abord en devers puis sur un genre de crête. J'ai alors commencé à me dire que çà passait peut être en vélo mais que quand même il y avait de la caillasse et qu'une boite à cet endroit n'était pas très indiquée.... J'ai montré le chemin à la Fouine en faisant le Water qui fait celui qui ne veut pas descendre par la route mais qui attend que la Fouine dise que l'on prend plutôt la route... Bon ben c'était sans compter sur le fait que la Fouine c'est lancée du tac au tac et qu'l a plutôt géré le spot (sauf quelques mètres très cailloutus fait à pied). Bah, je fus bien obligé de le suivre dans le truc. Et c'est passé ! La descente du Galibier a ensuite été l'occasion pour le Boss et la Fouine de se taper quelques pointes de vitesse sur la route même si on a réussi à trouver un peu de chemins pour ne pas s'enrouter trop ! Cette session routière a été suivie d'un peu de montée sur une piste roulante pour découvrir un lieu de bivouac idéal (attention tout de même, sur la carte ce bivouac est le lac de Mottets. Il faut donc être particulièrement au taquet sur de la météo pour ne pas se retrouver mouillé ! A surement éviter à la fonte des neiges !)

montée au camp des Rochilles en VTT

A peine installés pour la nuit, nous avons vus des centaines de moutons et chèvres arriver autour de nous. Le Boss c'est alors transformé en gardien du bivouac puisque quelques chèvres étaient tentées par le goût de notre matériel. Le balai était somptueux : le berger guidait sa chienne "Zoé" qui dans une course habile dirigeait le troupeau vers de nouveaux pâturages;

Lac de Mottetslac de Mottets

Trace pour GPS ou logiciel de randonnée " Galibier" :à télécharger en gpx - 34.6 Km / 1797 m de positif et 1458 m de négatif. A noter, qu'il est possible de monter au col du Galibier par une large piste que l'on attrape peu après le col du Lautaret. Pour une fois, nous avons opté pour la route qui propose un effort plus régulier.