http://www.teamsomptois.com/accueil-test.html 0.9 monthly

Google

Web

 

 

- Toutes les randos -

 

 

 

 

Boss en début de séjourLe poussage/portage ultime dans la neige lors de l'étape mythique du Mont Aïgoual !CoyoteCoyote dans la neige peu avant un somptueux PPDTS au pied du Mont Lozère

J1 – De Langogne à La Bastide Saint-laurent – 41 Km – 1000m de positif

J2 – De La Bastide Saint-laurent au Bleymard – 30 Km – 955m de dénivelé positif

J3 – Du Bleymard à Pont de Montvert – 35 Km – 910m de positif

J4 – De Pont de Montvert à Florac – 42 Km – 1180m de dénivelé positif

J5 – Florac à Saint André de Valborgne – 40 Km – 1055m de dénivelé positif

J6 – Saint André de Valborgne  à Le Vigan – 70 Km – 2360 m de positif

J7 – Boucle autour du Vigan – 35 Km –  915 m de dénivelé positif

Le Mont Aigoual en VTT

Jour 6 - Carnet de route du Water :

Que dire de cette journée…  En fait ce n’est pas une journée, mais 2 en une. Une journée entre 9H et 15h30, puis une autre entre 16H et 21H30 ! Cette épopée se résume de manière assez simple : 2 montées, 2 descentes avec 1000 mètres de dénvelé au moins à chaque fois… Imaginez, 70 Km de VTT avec 4700 mètres de dénivelé total, plusieurs heures de portages, des descentes de 15 bornes, de la neige, de la chaleur, une fin de rando la nuit., le tout après 5 jours de VTT ! Si çà c’est pas une bonne façon de côtoyer la déesse pourriture, il n’y a plus qu’à faire le raid du lambon

Mont Aigoual en VTTCévennes en VTT : Ascension du Mont AigoualCévennes 2003

Le matin, çà commence fort, à peine arrivés au début du GR, je me paye un saignement de nez de fou, obligé de boucher le nez avec des fougères puis du PQ pour repartir… On attaque 1000m de positif, direction le mont Aïguoal, on enchaîne, petits chemins, route, portage, large chemin... Tout çà pour finir la montée dans 80 cm de neige, le Samy  découvre enfin ce que veut dire pourriture infâme… On enchaîne  avec 20 bornes de descente, on est obligés de prendre un peu de route car il y a trop de neige au début et on commence à se dire qu’il ne faut pas traîner. Une fois cette Routerie passée, on enchaîne avec du pur chemin comme toujours dans ce pays !

Ascension du Mont AigoualMoint Aigoual en VTTCévennes 2003Cévennes 2003

Pause dans un village, ravitaillement, on a fait que 35 Km, il est 15 H 30…  On a juste parcouru la moitié de la rando ! Et c’est reparti pour 1000 mètres de montée, on commence par 250m sur une route qui fait bien ces 12 %, après ce petit intermède routier, c’est parti pour un très long portage… Arrivés en haut, il est 7 heures du soir, on a 1000 mètres à descendre… On pense qu’il n’y aura pas de problèmes pour arriver avant la nuit, mais c’est sans compter sur le fait que la descente est vraiment très cassante et qu’en plus on commence à être un peu fatigués. La Fouine détruit son dérailleur arrière à la fin de la montée. Il est donc obligé de bidouiller un pignon fixe en raccourcissant la chaîne. Manque de Bol, la chaîne saute et monte de quelques pignons dans la descente. C’est simple on n’a jamais vu une chaîne aussi tendue, le dérive chaîne s’est même cassé quand on a voulu enlever cette dernière d’où besoin de tractage de fouine jusqu’à la fin de la randonnée ! La descente technique se poursuit dans les pierres, je me mange 2 PPD en 200 mètres de descente. Sur le premier, je me ramasse sur le menton, et sur le deuxième je me tords la cheville gauche d’où mini-entorse, ce qui va me faire communiquer lors de la randonnée du lendemain.

La randonnée se termine de nuit sans éclairage, le boss fait un PPD sur une marche qu’il n’a pu anticiper faute de lumière. Il perd sa goupille de B4 que la fouine va pouvoir remettre grâce à l’éclairage du coyote’portable. Notons qu’à la fin de la descente, on trouve un enchaînement de bosses sur le GR qui montre que les riders locaux savent attaquer ! On finit dans le tunnel d’une ancienne voie ferré dans un noir absolu. Une fois une route trouvée, étant un peu perdus, Mam’Fouine nous fournit l’éclairage avec sa voiture pour regagner le camping !
Cévennes 2003 / Et petit souvenir de notre arrivée de nuit où on s’éclaire grâce au panneau d’un hôtel... C'est le seul moyen de découvrir sur la carte l’endroit où nous avons atterri

Côté pratique:

Si vous êtes un rider futé, vous pouvez diviser cette journée en deux mais c’est moins team somptois… C’est vraiment possible car au bout de 35 Km, on arrive dans un village où il y a un camping qui a l’air vachement bien ! Notons qu’en plus, à coté de ce camping, il y a une charmante Pizzeria 

!Itinéraire et dénivelés :

Rien qu’à voir ce petit schéma, on a une idée du côté physique de cette inoubliable journée. 2360 mètres de dénivelé positif pour cette énorme randonnée qui je le rappelle est divisible en 2 au niveau le plus bas entre les 2 pics… Cliquez sur l’aperçu pour connaître notre itinéraire. Côté carto, on utilise nos bonnes vieilles IGN au 1 :25000 : Carte de randonnée – Mont Aigoual / le Vigan– 2641 ET. Disponible dans la boutique du team somptois.

Cévennes 2003Cà en fait du dénivelé ! 

Suite du raid...

Accueil Cévennes

Rando Book

Accueil site

Avertissement : Les parcours, les spots et les conseils proposés le sont avec toute notre subjectivité. Les itinéraires valables un jour donné avec une météo donnée peuvent être désuets dans un autre contexte. En aucun cas, le Team Somptois ne pourra être tenu responsable de tout accident occasionné par l'utilisation de données provenant de ce site. Certains endroits décrits peuvent être privés ou interdits aux cycles. C'est à l'utilisateur de vérifier sur le terrain si le parcours proposé est réalisable ou non.