Google

rechercher sur teamsomptois.com

- Toutes les randos -

 

passage technique pour la Fouine.Coyote dans un passage non cailloutu pour le pays !Un Jeune au dessus des rapides !Si c'est pas beau !un des seuls single roulant du séjour... Une descente excellente !

Jour 1

Découvertes du terrain à Albanya 

Jour 2

D' Albanya à Oix en bike and run 

Jour 3

GR en VTT d'Oix à Ripoll

Jour 4

De Ripoll à Santa Maria de Merlès

Jour 5

De Santa Maria de Merlès à Borreda 

Jour 6

Boucle de crêtes autour de Borreda

Jour 7

Les volcans catalans

 Dia 5: De Santa Maria de Merlès a Borreda…

Carnet de route du Water :

Seule journée où la météo a fait des siennes, elle n’en restera pour autant pas la moins marquante car on a assisté au retour historique du bras fou coyotien ! On part heureux car le Boss nous annonce que la journée va être tranquille et comme des cons on le croit !!! L’orage se fait menaçant, la pluie tombe de plus en plus fort mais franchement il nous en faut plus pour nous arrêter ! Après quelques heures de VTT plutôt tranquille, on arrive  à Sant Maurici de la Quar, on lutte un peu pour retrouver le GR, on est complètement trempés, on décide donc de se réchauffer dans une petite auberge bien typique ! Après cette pause réchauffante, on attaque les derniers  mètres de dénivelés positifs.
Catalogne 2004

A ce moment là de la rando, on peut considérer que les frères Lamy (Jeun’s et Samy) ainsi que Coyote se les gèlent… Est-ce lié à un défaut de masse grasse ? Moi en tout cas, je suis trempé et pourri mais je m’éclate. Serai-ce lié à mon potentiel gras ou ma capacité d’abstraction ? Malheureusement Coyote va aussi s’éclater et par là même vivre ses dernières secondes de ride catalan. C’est au début de la descente que le malheur arrive…

On attaque les premiers mètres de la descente, Coyote roule à la vitesse folle de 10 Km/h et chute sur un passage  sans soucis particuliers. Il s’ouvre gentiment le poignet et se latte la jambe et le flanc gauche. Mais heureusement les soigneurs du TS sont là pour les premiers soins. On lui fait donc un petit nettoyage, un bandage et on repart…à pied ! Notons que les dits soigneurs sont de grands professionnels, un véto et un gars qui se dit étudiant en médecine…

On repart donc à pied, on trouve une habitation dont les propriétaires font dans le fromage de chèvre. Vu qu’il pleut fort, on demande s’il est possible de nous abriter sous une grange pour organiser le rapatriement sanitaire de Coyote… Allez raconter çà en espagnol ! Coup de bol, le proprio parle français (NB : il est vrai que je déteste les étrangers qui ne font aucun effort pour s’adapter à la langue du pays mais en situation de crise, çà aide !). Il se propose d’héberger Coyote pendant qu’on finit la rando. Notons que le Jeun’s éprouve l’envie de faire sa merde avec Coyote mais en tant que "vrai" TSien, il continuera la rando !

Coyote reste donc là tout l’après midi à se goinfrer de produits locaux en tout genre… Il y a des attentes plus dures ! Le problème de la montagne c’est que le crash Coyotien est arrivé à 1 H de VTT du camping mais à 1 H 30 de voiture, paye ton plaisir pour  aller chercher notre merde somptoise… On finit donc la rando sans difficulté particulière, la descente finale est particulièrement sympathique. 

Catalogne 2004Catalogne 2004Catalogne 2004Catalogne 2004Catalogne 2004

Un abandon Coyotien en 3 étapes : Le Boss déshabille Coyote à la vitesse de Buzz l’éclair, le fout dans une couverture de survie et lui ouvre la porte d’une cuisine catalane … La Fouine marche bien sous l’eau / Le Jeun’s tente de survivre dans une pauvre couverture (à droite)

Itinéraire :

En partant de Santa Maria de Merlès on chope Le GR 4 mais attention direction Sagas… Il faut donc sortir du camping reprendre la route de la veille, traverser le pont et arriver sur la BV-4406 que vous allez traverser et allez tout droit. Là, vous suivez le GR 4 jusqu’à Sagas. Puis toujours sur le GR 4 vous allez à Sant Maurici de la Quar puis la Quar. C’est alors que vous prenez le GR 4 – GR 241 jusqu’à Borreda.

Infos plus ou moins pratiques :

Auberge : En arrivant à Sant Maurici de la Quar, il y a une petite auberge en bas de l’église. Un endroit bien utile pour se réchauffer quand il fait un temps pourri !

Camping Municipal de Borreda :  Il se nomme Campalans et se trouve sur la route de Sant Jaume de Frontanyà à environ 2 bornes de Borreda. Ce camping offre un gîte. Pour quelques euros de plus, vous pouvez dormir dans de superbes dortoirs. Les douches y sont plutôt chaude et en bon état. Les draps ne sont pas fournis, pensez à prendre vos duvets. Un gîte vous me direz que ce n’est point TS, je vous répondrai qu’avec des tentes trempées, de la pluie et un Coyote pourri, c’est utile…

Fromagers de chèvre et hébergeurs de Coyote : Un accueil sympathique chez l’habitant et des faiseurs de bon fromage ! C’est quelques kilomètres après Sant Maurici de la Quar.

Jour suivant : Autour de Borreda

Catalogne

Pyrénées

Rando Book

Accueil site