HDG

Google

rechercher sur teamsomptois.com

 

 

Furet à la Barbette, une nouvelle façon de faire du Water Jump !Coyote en lutte... Magique !Encore un PPD dans la neige...Water, classique..

En cette année 2004, le team tombe et se ramasse avec toujours autant de bonheur… Le problème, c’est que la communication de souffrance est de plus en plus fréquente… En quelques mois, Water se casse 3 métatarses, Samy s’explose le scaphoïde, Coyote se coupe méchamment au poignet… C’est pour cette raison que le TS créé 2 catégories de chutes… Nous encourageons toujours fièrement la pratique de la GaDep mais préférons une pratique raisonnée et limitée de la GaCoS… 

GaCoS - Gamelles Communicative de Souffrance 

GaDeP – Gamelles Demeurant Plaisante

La gamelle et l'attaque coyotienne de l’année !

 

GaCoS - Gamelles Communicative de Souffrance

Samy s’casse…

Une quinzaine de jours à peine après notre séjour printanier en Catalogne, Samy est bien en forme et réalise des attaques de niveau notable, le TS est tout joyeux de rouler sur ses terres… A Paizay-le-tort, il y a un p’tit muret avec réception dans un champ, Samy décide de le sauter sans repérage… Il arrive donc à fond et s’écrase net dans le champ à cause d’un freinage non souhaité ! Ben oui, l’herbe çà pousse et depuis notre dernier passage, il y en avait bien un mètre. Samy communique un peu, il se plaint du poignet et on continue la rando. On se fout tous de la gueule de ce brave ex-routier qui préfère finir par la route…

Arrivés, à Sompt, Water regarde le poignet du Samy et lui dit qu’il pense qu’il n’y a rien de cassé… Bon, on va conseiller à Doc Wat d’étudier encore quelques années, puisque le dit rider dans un excès de communication de souffrance sera emmené aux urgences de Niort par le Jeun’s… Bilan : scaphoïde gauche pété ! Pour bien se replonger dans cette chute en l’absence  de photos, rien ne vaut le schéma wordien ! Quoi de plus horrible et de plus inutile…

Opération ouverture de poignet catalane :

Printemps 2004, au 4ème jour de notre séjour vététistique catalan, Coyote est pourri à cause du froid et de la pluie, on attaque une gentille descente quelque peu glissante… Cette merde coyotienne s’écrase sur une pierre et s’ouvre gentiment le poignet sur quelques centimètres de longueur. Rien de grave, juste une fin de rando épique, un hébergement chez l’habitant et un arrêt prématuré du séjour pour cause d’impossibilité de tenir le guidon… Plus d’infos dans les pages sur cette étape catalane

Coyote souffre...Coyote souffre...Coyote souffre...

Les photos montrent la pauvre gueule de Coyote quand on lui trouve un doux canapé pour patienter avant un rapatriement sanitaire…

Trop d’optimisme, ce n’est pas le pied !

Nous sommes au cœur de la canicule 2003, Water se foire sur un spot, sort le pied qu’il s’explose donc ! D’où évacuation par les pompiers, radios et 3 métatarses cassés ! Quelle merde ce Water… Plus d’infos sur cette chute et cette pure rando charentaise dans notre page Chambon.

bon d'accord c'est déguelasse et on voit rien...

 

GaDeP – Gamelles Demeurant Plaisante

 Quand le Coyote et le Water jumpent…

C’est un jour d’été, il fait chaud, Water lance l’idée du Water jump dans la boutonne. On part donc avec la Wat’mobile, 2 pauvres planches, le rancho et on finit par trouver un coin avec 1m20 d’eau et un bord un peu surélevé… La prise d’élan est à chier, on se foire pas mal de fois mais on finit par faire des sauts corrects mais pas de photos ici car c’est HDG !

CoyoteVoilà typiquement le genre de passage que Water ne passera jamais...

A gauche,  Coyote en no-allure-style et à droite, Water en no-foot, no-hand, no-plus-d-spad… 

 Le Jeun’s voltige…

Le Jeun’s nous réalise ici un superbe Jump sur le terrain de cross de Brioux… Malheureusement pour lui, et heureusement pour nous, il réalise une superbe réception « Ventre de Crapaud » parfaitement indolore ! Alors là je suis certain que vous ne savez pas où j’ai pu chopé cette expression… (En ski artistique quand l’atterrissage est foireux et que la réception est trop dorsale, on parle d’atterrissage dos de tortue… Dans le TS c’est autre chose…Pffff)

Jusque là tout va bien !Le Jeun's a terre après un beau saut ma foi.

Découvrez ce spot dans : jump de spot 2004 ! 

Magistral PPD aquatique !

Bien que cette chute soit une magnifique GaDeP, on imagine bien que la GaCoS était proche vu la totale absence de fond… Nous sommes en l’été 2003 sur le célèbre spot barbettien, le souche jump, le Furet réalise sa dernière apparition en temps que membre actif du team. Il se prépare à tenter le 180° en semi-water-jump (car 20 cm d’eau !)… Il arrive à une allure honorable, loupe le jump et se mange la souche d’où PPD magistral, destruction du vélo rouge et grosse frayeur pour tous !

On pourrait croire que tout va bien alors qu'en fait il n'y que 15 cm de flotte...

Découvrez ce spot dans : un été de canicule barbettien !

 Coyote fait sa déclaration d’amour au sol…

Nous sommes au printemps 2004, Coyote était à l'époque dans une spirale de jeunesse... Ce spot est une jolie marche de plus de 2 mètres de haut avec une réception en pente très douce...Coyote rêvait de le faire depuis longtemps avec son vélo pas vraiment typé FR. Après un bon échauffement sur de plus petits passages, nous voilà partis sur le terrain. On nettoie bien la réception et la trajectoire, on propose à Coyote de ne pas arriver trop doucement pour ne pas qu’il se prenne la mangeoire, puis on met le portable accessible pour prévenir au plus vite les secours… Cà y est, Coyote débranche son cerveau, qui est rarement sur ON par ailleurs, il part, pédale comme un malade, arrive sur le spot à une bonne vitesse et décolle sur 7 bons mètres ! Et puis c’est le Crash, Coyote s’écrase. Il est heureux, a mal partout et promet de le refaire sans crash… un autre jour...

Quel saut bordel

saut de la mangeoiresaut de la mangeoiresaut de la mangeoiresaut de la mangeoiresaut de la mangeoiresaut de la mangeoiresaut de la mangeoiresaut de la mangeoiresaut de la mangeoiresaut de la mangeoire

Coyote arrive à fond, vole, puis commence à piquer du  nez… Ensuite, la réception sur la roue avant se précise et c’est le choc !

saut de la mangeoiresaut de la mangeoire

 Regardez le pauvre sourire du  gars qui est capable de mettre son cerveau en quarantaine ! Découvrez  les marches folles Coyotiennes dans : jump de spot 2004 !

Water nul en poutre…

Il y a des jours où on sait que çà ne passera pas et où çà ne passe pas… Water est minable sur ce genre de passage et se plante sur le dos dans 10 cm de flotte… Ridicule quand tu nous tiens

Voilà typiquement le genre de passage que Water ne passera jamais...Voilà typiquement le genre de passage que Water ne passera jamais...

Toutes les H.D.G.

H.D.G. best-of, le meilleur du pire !

La suite : H.D.G. 5  

Accueil site